IRD - Institut de Recherche pour le Développement

L’institut de recherche pour le développement (IRD)

La France est le seul pays à avoir renforcé des organismes publics pluridisciplinaires exclusivement dédiés à la recherche dans le domaine du développement et à la coopération scientifique avec les pays en développement. L’IRD et le CIRAD, pour ce qui concerne la recherche agronomique pour le développement, partagent cette spécificité et contribuent au rayonnement européen et international de l’ensemble la recherche française pour le développement. Ils sont placés sous la tutelle conjointe des ministères de l’Enseignement Supérieur (MES) et de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE).

L’IRD au Mali

L’IRD a installé sa représentation au Mali en 1984, mais les collaborations entre l’ORSTOM et les institutions maliennes sont antérieures. Les travaux scientifiques de l’IRD se focalisent sur les dynamiques contemporaines des sociétés et les politiques publiques, les grandes pathologies et la nutrition ; les écosystèmes et la gestion des ressources en contexte de changement climatique. A l’heure actuelle, 4 chercheurs et un volontaire international sont en poste au Mali qui accueille plus de 800 jours de mission par an.

L’équipe de l’administration et de la gestion du Centre IRD compte 12 personnels.
Le partenariat coopération avec les centres de recherche et instituts académiques maliens se matérialise notamment par des laboratoires communs : 3 « Jeunes équipes associées à l’IRD » (JEAI) et 1 Laboratoire Mixte International.

PNG - 15.2 ko
Logo de l’IRD
IRD

Des partenariats exigeants ancrés de longue date

Nombre des partenaires maliens de l’IRD sont reconnus au plan international. Ces partenariats s’inscrivent dans des accords de coopération signés avec le Ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale, les quatre Universités de Bamako, l’Université de Ségou et de nombreux Instituts nationaux engagés dans la recherche pour le développement, l’analyse prospective et/ou la statistique. Ce cadre permet de conventionner la mise en œuvre de programmes de recherche pour le développement.

Une dynamique de mutualisation des instruments français

D’une façon générale, le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade et l’IRD collaborent étroitement dans les domaines de la formation, du renforcement de capacités de l’Enseignement Supérieur malien et de la communication.

Des thématiques ciblant les priorités nationales

Une vingtaine d’unités de recherche de l’IRD développent des partenariats au Mali, principalement sous forme des missions de courte ou longue durée. Ces unités se concentrent sur les priorités nationales dans les thématiques suivantes :

  • Suivi du climat, de l’environnement et de la coévolution entre les ressources naturelles et leurs usages ;
  • La Santé pour tous et à tout âge : lutte contre les maladies transmissibles (paludisme, VIH sida, hépatites méningites) et non transmissibles (cancer, diabète), amélioration de la santé maternelle et néonatale, accès aux médicaments, la valorisation économique et sociale des plantes médicinales
  • Amélioration de la nutrition et promotion de l’agriculture durable. La recherche sur la lutte contre les maladies des plantes bénéficie par exemple d’un financement de l’IRD ;
  • La promotion des villes ouvertes à tous et sûres, de l’autonomisation des femmes et des filles, et l’élimination de la pauvreté tout en préservant les écosystèmes et la biodiversité.

Pour en savoir plus, visitez le site de l’IRD Mali

Dernière modification : 19/02/2020

Haut de page