Voyages aériens entre le Mali et la France

Avec la réouverture de l’aéroport de Bamako le 25 juillet 2020, les vols commerciaux ont repris entre la France et le Mali.

Le port d’un masque chirurgical est obligatoire à bord de l’avion.

INFORMATION RELATIVE AUX RESTRICTIONS D’ACCÈS A LA FRANCE MÉTROPOLITAINE ET AU TERRITOIRE MALIEN  :

Qui peut entrer sur le territoire Français ?

Les citoyens européens et les ressortissants britanniques, islandais, liechtensteinois, norvégiens, andorrans, monégasques, du Saint Siège, de San Marin et suisses, leurs conjoints et leurs enfants sont admis à rentrer en France s’ils résident en France ou s’ils transitent par la France pour rejoindre leur résidence.
Les étrangers titulaires d’un titre de séjour en cours de validité, y compris visa de long séjour valant titre de séjour, sont autorisés à entrer en France.
Les documents autorisant le séjour en France qui auraient expiré entre le 16 mars 2020 et le 15 juin 2020 ont par ailleurs été prorogés pour une durée de 6 mois. Dans ce cas, il est recommandé aux intéressés de privilégier un retour dans l’espace Schengen directement par la France et d’être muni de la notice d’information générale rappelant les modalités de prorogation des documents de séjour et ses conséquences en matière de séjour et d’entrée sur le territoire.
Si vous êtes Français, vous pouvez bien sûr, avec votre conjoint et vos enfants, continuer d’entrer sur le territoire national et rejoindre votre domicile.
En revanche, les personnes résidant au Mali, titulaires d’un visa Schengen valide, ne sont toujours pas autorisées à entrer dans l’espace Schengen, sauf à appartenir à l’une des catégories listées dans l’attestation de déplacement dérogatoire mentionnée au paragraphe suivant.
Pour plus d’informations, merci de consulter l’article sur France Diplomatie "Coronavirus - Les réponses à vos questions" ou la FAQ du Ministère français de l’Intérieur.

Attestation de déplacement dérogatoire

Pour un retour ou un transit en France métropolitaine, il est impératif que vous complétiez et ayez sur vous deux documents :

  • l’attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine incluant une déclaration sur l’honneur attestant que le voyageur ne présente pas de symptômes d’infection à la Covid-19 qui peut être téléchargée en cliquant ici. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires). En cas de contrôle, vous devez être en mesure de prouver votre appartenance à la catégorie cochée sur le formulaire.

Quelles sont les mesures de quatorzaine à mon entrée en France ? Faut-il effectuer un test PCR avant de prendre l’avion ?

Les personnes arrivant du Mali sont encouragés à effectuer un test préalable PCR négatif avant leur départ et, pour ceux qui ne l’auraient pas fait, se voient remettre à leur arrivée sur le territoire national, une information sur les conditions dans lesquelles une quatorzaine doit être effectuée au domicile de leur choix ou, le cas échéant, dans une structure d’hébergement adaptée. Ils sont également informés sur les possibilités de tests sur place (dans l’aéroport) et en France.

Les voyageurs pouvant se voir imposer la mise en quarantaine ou le placement et le maintien en isolement à leur arrivée (Décret no 2020-884 du 17 juillet 2020 modifiant le décret no 2020-860 du 10 juillet 2020) sont :

o Celles et ceux présentant des symptômes d’infection à la COVID-19 à leur arrivée sur le territoire français ;
o Celles et ceux ne pouvant justifier, à leur arrivée, du résultat d’un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par la covid-19.
o Celles et ceux arrivant sur le territoire depuis la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, La Réunion, Mayotte, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, les îles Wallis et Futuna, la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, les Terres australes et antarctiques françaises et Clipperton.

Il est fait appel au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre les précautions sanitaires recommandées par les autorités.

Pour plus d’informations sur les modalités d’application de ces mesures, veuillez consultez le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ou contacter le numéro vert : +33 0800 130 000.

Quelles sont les mesures sanitaires demandées par les autorités maliennes tant à l’arrivée qu’au départ de Bamako ?

Les voyageurs à l’arrivée du Mali seront soumis, en plus des mesures et gestes barrières édictés par le Gouvernement malien contre la Covid-19, aux mesures suivantes :
- le renseignement d’un formulaire de déclaration de santé
- la présentation d’un certificat de test Covid-19 RT-PCR négatif datant d’au plus trois jours francs, délivrés par les autorités sanitaires du pays d’embarquement. A noter, que depuis la publication d’une ANNEXE AU DECRET N°2020-0326/PM-RM DU 27 JUILLET 2020, les autorités aéroportuaires accepte la présentation d’un certificat de test COVID-19 RT-PCR négatif datant d’au plus sept (07) jours francs.

Les autorités maliennes ont publié un communiqué, datant du mardi 28 juillet, indiquant que les passagers au départ du Mali doivent présenter un certificat attestant le statut négatif au test COVID-19 n’excédant pas 3 jours francs.
Ce test PCR doit OBLIGATOIREMENT être réalisé par l’Institut National en Santé Publique (INSP) Laboratoire de virologie médicale et des maladies émergentes Hippodrome Rue 235, Porte 52, Route de Koulikoro, Bamako, tous les jours du lundi au dimanche de 7h30 à 14h30. Il coûte la somme de trente-cinq mille (35 000) F CFA.

Pour plus d’informations sur les mesures édictées par l’Agence Nationale malienne de l’Aviation Civile, cliquez ici.

Dernière modification : 21/09/2020

Haut de page