Visite au Mali de la Ministre des Armées, Mme Florence Parly (1er août 2017)

Le 1er août, la Ministre des Armées, Mme Florence Parly, s’est rendue au Mali en conclusion de sa tournée au Sahel, après deux étapes au Tchad et au Niger. Elle était accompagnée pendant une partie de son déplacement par son homologue allemande, Mme Ursula von der Leyen.

Il s’agit de la deuxième visite de la Ministre des Armées au Mali après celle du 2 juillet à l’occasion de laquelle elle accompagnait le Président de la République, M. Emmanuel Macron, dans le cadre du Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat du G5 Sahel à Bamako.

Mme Florence Parly s’est d’abord rendue sur la base militaire française de Gao où elle a rencontré les troupes de l’opération Barkhane ainsi que des responsables de la MINUSMA et du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC). Elle a salué l’action des soldats français dans le Sahel aux côtés des forces régionales : « Je sais que vous menez déjà régulièrement des opérations conjointes transfrontalières avec les forces armées des pays du G5, ces opérations préfigurent largement ce que sera demain la force conjointe du G5 Sahel. Barkhane ne ménage pas ses efforts pour soutenir, guider et faciliter sa montée en puissance. Je vous encourage à poursuivre. »

JPEG - 218 ko
Florence Parly, Ministre des Armées, face aux soldats français sur la base de Gao Ministère des Armées

Elle s’est ensuite rendue à Bamako où elle a participé à une réunion trilatérale avec Mme Ursula von der Leyen et leur homologue malien, M Tiéna Coulibaly, au ministère de la Défense. Le Général Dacko, commandant de la force conjointe du G5 Sahel, leur a ensuite présenté la feuille de route de son opérationnalisation initiale prévue pour octobre 2017.

Cette visite s’est conclue par un entretien bilatéral avec le Président de la République malienne, M. Ibrahim Boubacar Keïta. Les échanges ont porté essentiellement sur des « progrès très substantiels » réalisés depuis le sommet du G5 Sahel qui s’est tenu le 2 juillet dernier à Bamako. La force conjointe du G5 Sahel aura pour mission de combattre le terrorisme et la criminalité transfrontalière dans toute la zone sahélienne.

JPEG - 190.7 ko
Florence Parly, Ministre des Armées, et Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali Ministère des Armées

Cette visite a été l’occasion pour la Ministre des Armées de réaffirmer le soutien de la France à la mise en place de la force conjointe du G5 Sahel. « Nous sommes convaincus que c’est la Force G5 Sahel qui trouvera la solution aux problèmes de la région même si, bien-sûr, l’opération Barkhane reste aux côtés de cette Force G5 ». Par ailleurs, la Ministre a assuré au chef d’Etat malien de la détermination de la France à participer à la résolution de la question du financement « En coopération avec l’Allemagne, nous mobilisons nos partenaires européens et internationaux pour porter cette initiative, qui permettra un rétablissement durable de la sécurité au Sahel. »

Dernière modification : 08/08/2017

Haut de page