Soutien de la France aux aides familiales vulnérables en Commune VI de Bamako

Le 12 septembre 2018, l’Ambassade de France a participé à l’inauguration du Centre de Promotion des Filles Migrantes, géré par l’Association d’Aide aux Aides Familiales (ASAFA), en commune VI du district de Bamako.

Dans le cadre de son appel à projets 2018 pour le fonds PISCCA, l’Ambassade de France a accordé un soutien d’un montant de 19 millions de FCFA (29 000 €) à l’ASAFA pour l’équipement du centre en matériel de formation en activités ménagères et en activités génératrices de revenus. A terme, l’objectif du centre est de constituer en Commune VI un pôle de soutien, d’hébergement, d’autonomisation, et de valorisation de ces aides ménagères qui travaillent et vivent dans des conditions souvent très difficiles. Ce projet permettra également d’assurer un suivi administratif et juridique pour plusieurs centaines d’entre elles, afin de leur assurer de meilleures conditions de travail dans le respect du cadre juridique malien.

La Conseillère de coopération et d’action culturelle, Françoise Gianviti, a rappelé durant la cérémonie que l’accompagnement des populations vulnérables ou marginalisées représente une priorité pour l’Ambassade de France, et a fait l’objet de plusieurs projets soutenus par le fonds PISCCA.

JPEG - 511.3 ko
Crédits photo : Ambassade de France au Mali

Cette inauguration a également marqué le lancement de la Campagne de Protection et de Promotion des Droits des Enfants Travailleurs, portée par la Direction régionale du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.
L’Ambassade de France souhaite plein succès à l’ASAFA dans la bonne gestion et le développement des activités de ce centre, au bénéfice de ses futures bénéficiaires.

Dernière modification : 20/09/2018

Haut de page