Présentation officielle du Modèle général d’équilibre calculable (27 octobre 2017)


Le 27 octobre 2017, la Cellule Technique du Cadre stratégique pour la lutte contre la pauvreté (CT/CSLP) du ministère de l’Economie et des Finances malien et la Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement international (FERDI, Clermont-Ferrand) ont présenté officiellement aux autorités maliennes et aux partenaires techniques et financiers un Modèle Général d’Equilibre calculable (MGEC), réalisé avec l’appui de l’Ambassade de France.


Cet appui a permis l’élaboration du MGEC pour le Mali et la formation des cadres de l’administration malienne à l’utilisation de ce modèle.

Le MGEC est un outil informatique de modélisation économique, qui consiste à représenter le fonctionnement d’une économie à partir des chiffres de la comptabilité nationale, dont notamment les données issues de la Matrice de Comptabilité Sociale. Il permet d’analyser les interactions entre les secteurs de l’économie et les différents acteurs (secteur privé, ménages, administrations, étranger, etc).

JPEG - 330.7 ko
Mme la Secrétaire générale du ministère de l’Economie et des Finances, Zalimatou Cissé, et M. le Coordinateur de la Cellule Technique du Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté, M. Mahamadou Zibo Maïga
JPEG - 436.6 ko
Mme l’Ambassadrice de France au Mali, Evelyne Decorps, et M. le vice-président de l’Université Clermont-Auvergne Stéphane Calipel, enseignant-chercheur à la FERDI


Après un exposé aux partenaires techniques et financiers, une présentation au ministère de l’Economie et des Finances a eu lieu le 27 octobre à 15h, en présence de Madame la Secrétaire générale, Zalimatou Cissé, et de Madame l’Ambassadrice de France au Mali, Evelyne Decorps. M. Stéphane Calipel, enseignant-chercheur à la FERDI, vice-président de l’Université Clermont-Auvergne, a détaillé le fonctionnement du modèle et l’historique de son élaboration. Trois experts maliens, formés à l’utilisation de l’outil, ont ensuite illustré chacun une hypothèse par un cas pratique. Cette simulation permet d’étudier les conséquences de mesures telles que l’instauration d’une TVA sur les produits agricoles ou l’augmentation du salaire des fonctionnaires.

JPEG - 199.6 ko
Présentation aux PTF par la Cellule Technique du Cadre stratégique de Lutte contre la Pauvreté

Dernière modification : 02/11/2017

Haut de page