Participation de l’Ambassadrice de France au Mali aux Premières Assises de Télédermatologie Africaines

L’Ambassadrice de France au Mali, Mme Evelyne Decorps, a participé à l’ouverture des 1ères Assises de la Télédermatologie qui se sont tenues le 1er juin 2017 à Bamako en présence du Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba Ousmane Sow.

Cet événement, organisé par la Fondation Pierre Fabre et le Centre national d’appui à la lutte contre la maladie (CNAM), sous l’égide du Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique et la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’odontostomatologie (FMPOS) de Bamako, a été l’occasion d’échanges fructueux entre des professionnels venus de 8 pays de la sous-région.

Dans son discours, l’Ambassadrice de France au Mali a rappelé l’engagement de la France dans le renforcement des systèmes de santé au Mali et le rôle que jouent les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le meilleur développement de ces systèmes en Afrique.

En effet, grâce à la télémédecine et à la télédermatologie, le patient se rapproche du spécialiste pour une offre de soins de qualité. Avec moins d’un dermatologue par million d’habitants, le Mali est confronté à un véritable défi en matière d’accès aux soins dans les structures de santé périphériques.

JPEG - 199.9 ko
Les participants des 1ères assises de la télédermatologie africaines Ambassade de France au Mali

Ainsi, depuis 2015, le Centre national d’appui à la maladie (CNAM) a développé un projet ambitieux et innovant grâce à l’appui de la Fondation Pierre Fabre. Couvrant les régions de Koulikoro, Sikasso et Mopti, ce projet a permis de former 20 médecins et infirmiers aux outils numériques et à l’utilisation de la plateforme de télédiagnostic. Dix centres de santé pilotes ont été équipés d’appareils photos numériques et de connexions internet pour communiquer avec les spécialistes du CNAM.

La Fondation Pierre Fabre, investie dans le champ de la dermatologie en milieu tropical depuis plusieurs années, a lancé à cette occasion un appel à projets ouvert aux structures de santé d’autres pays africains qui souhaiteraient être soutenues pour mettre en place des initiatives similaires.

Dernière modification : 12/06/2017

Haut de page