Projet de renforcement des compétences en langue française des apprentis du secteur informel

Le 16 juillet à la Maison du Partenariat Angers-Bamako, l’Association Malienne des Professeurs de Langue Française (AMAPLAF), a procédé au lancement d’une session de formation de formateurs. Cette séance s’inscrit dans le cadre d’un projet intitulé « Renforcement des compétences langagières en français des apprentis des entreprises du secteur informel au Mali et au Sénégal » (RECOLFA), qui bénéficie du soutien de l’Ambassade de France au Mali.

Le projet a été officiellement lancé par M. Amidou MAIGA, président de l’AMAPLAF, en présence de M. Issiaka SINGARE, président d’honneur de l’AMAPLAF, M. David LASSERRE, attaché de coopération éducative de l’Ambassade de France au Mali, et M. Abou DIARRA, conseiller technique du ministre de l’Education Nationale.

Cette initiative de l’AMAPLAF a pour objectif de fournir aux apprentis du secteur informel une formation en français sur objectifs spécifiques (FOS) adaptée à leur métier, afin de permettre leur développement professionnel et personnel. La première phase du projet visera 240 apprentis à Bamako et Ségou, avec la participation de 20 professeurs de français qui participent à la présente formation, dispensée par M. Abdoulaye SECK, expert en ingénierie de la formation de la Fédération Internationale de Professeurs de Français (FIPF).

Ce projet est soutenu à travers le fonds PISCCA (Projets innovants des Sociétés Civiles et Coalition d’Acteurs) de l’Ambassade de France, dont l’appel à projets a eu lieu en mars 2018 et qui vise à soutenir des projets portés par les associations maliennes dans le domaine de l’accès aux droits des jeunes, des femmes et des enfants, notamment à travers l’éducation.

Dernière modification : 19/07/2018

Haut de page