La France octroie une nouvelle aide alimentaire au Mali pour 200 millions FCFA (4 décembre)

L’Ambassadeur de France au Mali, M. Joël Meyer, a signé le 4 décembre une convention de financement avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) d’un montant de près de 200 millions de FCFA (300 000 €) dans le cadre de l’aide alimentaire programmée.

JPEG - 155.9 ko
Signature de convention avec la FAO et le PAM
crédit photo : Ambassade de France au Mali

Cette nouvelle subvention porte ainsi l’appui de la France au Mali en matière d’aide alimentaire à 1,67 milliard de FCFA (2.5 millions d’€) pour la seule année 2018.

Chaque année le Ministère français de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) répond aux besoins alimentaires et nutritionnels les plus urgents, tout en contribuant à la sauvegarde et la réhabilitation des conditions de subsistance des populations en difficulté.

Pour cette nouvelle tranche d’aide alimentaire programmée de l’année 2018, la France soutient l’intervention conjointe du PAM et de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Cette assistance ciblera les régions de Ségou et Mopti où l’insécurité persistante a entraîné des déplacements de population et une perturbation des services sociaux de base. Face à ces chocs, les capacités de résilience des populations affectées diminuent fortement. Ce projet contribuera à améliorer de manière durable la sécurité alimentaire et les capacités de résilience des populations vulnérables de ces régions. Il s’inscrit également dans le plan d’urgence des autorités maliennes.

JPEG - 150.4 ko
Signature de convention de financement avec la FAO et le PAM
Les représentants de la FAO et du PAM en compagnie de l’ambassadeur de France crédit photo : Ambassade de France au Mali

Le projet ciblera 8571 personnes à travers un soutien à la sécurité alimentaire  :
- 5 571 personnes bénéficieront de transferts monétaires et de 16 713 rations fournies pour couvrir une consommation quotidienne par personne et par jour pendant 90 jours.
- 3 000 personnes bénéficieront d’intrants agricoles pour reconstituer un capital productif. Ce kit prévoit des semences céréalières, des semences maraichères, des outils agricoles. Les bénéficiaires participeront également à des formations techniques.

La première tranche, d’un montant de 984 millions de FCFA (1.5 million €), a été versée au PAM pour lutter contre la malnutrition dans les régions les plus touchée et à l’ONG Acted pour lutter contre l’insécurité alimentaire dans la région de Menaka. La deuxième tranche, de 492 millions de FCFA (750 000€), destinée au Comité international de la croix rouge (CICR), a permis d’apporter une protection et une assistance aux personnes vulnérables au centre et au nord du Mali.

Dernière modification : 04/12/2018

Haut de page