La France appuie l’association ARCAD-Sida Mali dans la prévention contre le Covid-19 (2 juillet 2020)

M. Joël Meyer, Ambassadeur de France au Mali, a remis un lot important de matériel de protection sanitaire et des produits alimentaires à l’association ARCAD-Sida, afin de protéger les personnels soignants et les personnes vivant avec le VIH au Mali, particulièrement vulnérables face au Covid-19.

JPEG
D’un montant de 50.000€, le lot de gels hydroalcooliques et masques chirurgicaux va permettre au personnel soignant des 18 centres d’ARCAD-Sida, présents dans toutes les régions du Mali, de se protéger plus efficacement contre la pandémie.

JPEG

Quant aux kits alimentaires, ils seront distribués aux personnes vivant avec le VIH et considérées comme les plus exposées.

JPEG

Retrouvez l’intervention de M. Joël Meyer à l’occasion de la cérémonie de remise :

Le 2 juillet 2020
Centre d’écoute, de soins, d’animation et de conseil (CESAC), ARCAD Santé Plus

Monsieur le représentant du ministre de la Santé et des Affaires sociales,
Madame la directrice exécutive d’ARCAD Santé Plus,
Mesdames et Messieurs les personnels soignants et administratifs,
Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi tout d’abord de saluer les efforts du gouvernement malien pour sa gestion de la pandémie de Covid-19, dans un contexte sécuritaire et socioéconomique qui rend si difficile la mise en place des mesures de prévention et de prise en charge.

Monsieur le Secrétaire général, vous avez su fédérer à vos côtés de nombreux partenaires mais aussi de nombreuses initiatives locales et bien entendu, ARCAD Sante Plus n’a pas manqué à l’appel.

La mission difficile d’ARCAD, celle de la prévention, du soin et de l’accompagnement social, cette mission que vous accomplissez si bien, est rendue aujourd’hui plus difficile encore par la pandémie. Au sein des 18 sites de prise en charge et des 4 centres de santé sexuelle d’ARCAD, la Covid peut mettre en péril votre capacité à assurer une continuité de soin. Je pense aux situations de comorbidité qui rendent les malades plus vulnérables encore, mais également à la sécurité dont vos équipes administratives, sociales et médicales ont besoin pour prodiguer leurs soins. C’est tout le sens du plan d’action que vous avez mis en place pour continuer à assurer votre mission auprès des personnes vulnérables, et auquel nous sommes heureux d’apporter notre appui aujourd’hui.

En effet, c’est pour vous remettre certains moyens nécessaires à la mise en œuvre de votre plan de lutte dans tout le pays que nous sommes ensemble ici ce soir. Nous vous les apportons avec au cœur une grande confiance en vous, chère Bintou, et en vos équipes si dévouées. Et nous savons que cet apport en intrants sanitaires aura un impact favorable car il fait partie d’une approche globale que vous avez élaborée : réorganisation de vos services, sensibilisation et information aux patients et à vos professionnels de santé, identification des personnes les plus à risque, traitement communautaire et prise en charge des situations d’urgence.

Madame la directrice exécutive, c’est un plaisir d’œuvrer à vos côtés. Aux côtés d’ARCAD Sida depuis plusieurs années, et aux côtés, dorénavant, d’ARCAD Santé Plus. Ce changement d’appellation traduit un élargissement de votre champ d’action aux grandes maladies ciblées par le Fonds mondial : le VIH-Sida bien sûr, mais aussi le paludisme et la tuberculose. S’y ajoutent les maladies non transmissibles et la prévention en matière de santé sexuelle et reproductive.

Une autre évolution majeure pour ARCAD est l’intégration, à part entière, de la recherche dans ses nouvelles missions. A ce titre, je me réjouis de la présence au Mali de M. Luis SAGAON TEISSIER, mis à votre disposition par l’Institut de recherche pour le développement. J’en remercie sincèrement l’IRD et son représentant au Mali, Laurent VIDAL. Nous avons aussi toutes les raisons de nous féliciter de la construction, quasiment achevée, de la nouvelle aile du CESAC qui sera notamment consacrée à cette recherche ô combien indispensable.

Monsieur le Secrétaire général, Madame la directrice exécutive, je voudrais souligner pour conclure, votre engagement permanent en faveur des populations les plus vulnérables. Je souhaite que cette modeste contribution pourra concourir à aider ces populations à traverser cette période si rude pour nous tous, mais pour elles particulièrement.

Je vous remercie.

Dernière modification : 03/07/2020

Haut de page