La France apporte une aide alimentaire de 200 millions de FCFA supplémentaires aux populations du nord du Mali

La France vient d’octroyer au Programme alimentaire mondial (PAM) au Mali une subvention additionnelle d’un montant de 200 millions de FCFA (300 000 euros).

Cette nouvelle subvention porte ainsi l’appui de la France au Mali en matière d’aide alimentaire à plus de 850 millions de FCFA (1,3 million d’euros) pour la seule année 2017.

Pour le PAM, cette seconde tranche de 200 millions de FCFA permettra, dans la continuité de la première tranche de l’appui français octroyée en avril 2017, de renforcer le soutien aux populations en situation d’insécurité alimentaire avec deux objectifs complémentaires : i) le traitement de la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes et allaitantes malnutris grâce à un programme de traitement de deux mois ; ii) la fourniture de repas scolaires quotidiens aux enfants des écoles primaires.

Ces actions seront menées dans les régions du nord du Mali (Gao, Ménaka, Kidal) où l’insécurité impacte l’accès nutritionnel des populations et fragilise les familles.

Avec cette contribution française additionnelle, le PAM pourra donc offrir un traitement nutritionnel supplémentaire à 5 253 enfants de moins de cinq ans, à 933 femmes enceintes et allaitantes, et fournir des repas à 2 250 enfants scolarisés. Au total, ce sont 22 000 personnes qui auront bénéficié des deux tranches de l’appui de la France au Mali en matière d’aide alimentaire en 2017.

Le Mali figure enfin parmi les pays prioritaires éligibles à l’aide alimentaire de la France dont le total s’élève à près de 10 milliards de FCFA (15 millions d’euros) depuis 2012.

Dernière modification : 07/06/2017

Haut de page