Démenti de l’Ambassade de France au Mali concernant des informations de presse sur le referendum constitutionnel

L’Ambassade de France au Mali dément les informations contenues dans l’édition du mardi 13 juin 2017 du journal Le Figaro du Mali selon lesquelles « au vu de la dégradation continue de la situation sécuritaire et sociale au Mali, l’Ambassade de France au Mali recommanderait très fortement au pouvoir, par lettre confidentielle, de surseoir au référendum ».

Le processus de révision constitutionnelle en cours au Mali et le choix de la date du referendum constitutionnel par les autorités maliennes sont en effet des actes strictement souverains.

Dans ce contexte, l’Ambassade de France au Mali rappelle que la France est fermement engagée aux côtés du Mali pour la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, la lutte contre le terrorisme et la stabilisation de la situation sécuritaire ainsi que pour le développement du pays.

JPEG

Dernière modification : 13/06/2017

Haut de page