Covid-19 : Information à la communauté française au Mali

Le gouvernement français a mis en place un plan de transport aérien mondial, en vue de permettre le retour des ressortissants en déplacement temporaire à l’étranger. Dans ce cadre, trois vols ont déjà été organisés depuis deux mois au départ de Bamako et à destination de Paris, en étroite coordination avec les autorités maliennes.

L’Ambassade et le Consulat général de France à Bamako restent pleinement mobilisés, avec la compagnie Air France, pour faciliter dans la mesure du possible le retour, à leurs frais, des Français de passage ou en situation de vulnérabilité particulière au Mali.
Le dernier vol spécial d’Air France eu lieu dimanche 17 mai, avec un nombre réduit de passagers (voir explications ci-dessous) et aucun nouveau vol n’est prévu pour le moment.

Les explications relatives au nombre réduit de passagers sur le vol du 17 mai

Communiqué de l’ambassade de France et du consulat général de France au Mali

Les autorités françaises ont programmé ce dimanche 17 mai le retour sur la France, par vol spécial (avec échange de billets Air France ou paiement d’un prix forfaitaire), de ressortissants français de passage et/ou qui peuvent être fragilisés par la situation sanitaire actuelle. La liste des personnes concernées a été établie directement par le consulat général et non par Air France qui n’est que l’opérateur de ce vol affrété par le gouvernement français.

Entre-temps, dans le cadre de la lutte contre le Covid 19, de nouvelles dispositions nationales françaises ont été prises (décret n°2020-548 du 11 mai 2020) pour imposer les règles de distanciation publique, y compris dans le transport aérien vers la France. Ces règles vont devoir s’appliquer au vol de dimanche. Elles obligent malheureusement à limiter à moins des deux tiers les capacités du vol et donc à réviser drastiquement le nombre de passagers qui pourront l’emprunter. La liste des passagers est revue par le consulat général de France, notamment sur la base de critères de vulnérabilité.

Les voyageurs qui ne pourront pas prendre ce vol sont personnellement avisés, via les coordonnées qu’ils ont communiquées au Consulat général.

Bien entendu, si un autre vol devait être prochainement programmé, les dossiers des voyageurs concernés seraient traités en priorité.

L’ambassade de France et le consulat général de France regrettent les désagréments que ces nouvelles mesures occasionnent.

Bamako, le 16 mai 2020

Nous invitons :

  • tous les Français de passage et Français en situation de vulnérabilité particulière, qui ne l’aurait pas encore fait, à remplir ce formulaire en vue de l’enregistrement de leurs données personnelles auprès du Consulat général de France à Bamako.

Si vous vous êtes inscrits avant le 10 avril 2020, nous vous invitons à renouveler votre inscription sur le formulaire ci-dessus.

Les intéressés peuvent également s’inscrire sur le portail Ariane afin de recevoir des informations et alertes régulières ;

  • toutes les personnes ayant réservé un billet de retour à destination de la France et dont le vol a été annulé à suivre régulièrement les informations diffusées par la compagnie Air France, l’Ambassade et le Consulat général de France à Bamako ;
  • les Français résidant au Mali à éviter tout déplacement international, sauf raison impérative.

En cas d’urgence, une cellule téléphonique spéciale a été mise en place par l’Ambassade et le Consulat général de France à Bamako. Vous pouvez la joindre aux heures ouvrables au (+223) 44 97 58 20 ou par courriel à l’adresse info-covid.bamako-amba@diplomatie.gouv.fr

Pour les Français bloqués au Mali et en situation de difficulté, vous pouvez également vous connecter à l’adresse www.sosuntoit.fr.

INFORMATION DE DERNIÈRE MINUTE :

Restrictions d’accès à la France métropolitaine

Qui peut entrer sur le territoire Français ?

Les citoyens européens et les ressortissants britanniques, islandais, liechtensteinois, norvégiens, andorrans, monégasques, du Saint Siège, de San Marin et suisses, leurs conjoints et leurs enfants sont admis à rentrer en France s’ils résident en France ou s’ils transitent par la France pour rejoindre leur résidence.
Les étrangers titulaires d’un titre de séjour en cours de validité, y compris visa de long séjour valant titre de séjour, sont autorisés à entrer en France.
Les documents autorisant le séjour en France qui auraient expiré entre le 16 mars 2020 et le 15 juin 2020 ont par ailleurs été prorogés pour une durée de 6 mois.
Si vous êtes Français, vous pouvez bien sûr, avec votre conjoint et vos enfants, continuer d’entrer sur le territoire national et rejoindre votre domicile.

Attestations de déplacement dérogatoires

Pour un retour en France métropolitaine, il est impératif que vous complétiez et ayez sur vous deux documents :

  • l’attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine incluant une déclaration sur l’honneur attestant que le voyageur ne présente pas de symptômes d’infection à la Covid-19 qui peut être téléchargée en cliquant ici. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires).

Quelles sont les mesures de quarantaine / de quatorzaine volontaire à mon entrée en France ?

Un dispositif de quatorzaine volontaire a été mis en place à partir du lundi 25 mai 2020 en fonction du pays de provenance des voyageurs :

  • Les voyageurs en provenance de l’extérieur de l’espace européen, se verront remettre à leur arrivée sur le territoire national, une information sur les conditions dans lesquelles la quatorzaine volontaire peut être effectuée au domicile de leur choix ou, le cas échéant, dans une structure d’hébergement adaptée.
    Il est appelé au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre cette précaution sanitaire.

Sont exemptées du dispositif de quatorzaine volontaire, sauf si elles présentent des symptômes, certaines catégories de personnes, notamment les personnes en transit vers un autre pays.
Pour plus d’informations sur les exemptions et les modalités d’application de ces mesures, veuillez consultez le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
En cas de questions, sur les modalités d’application de ces mesures concernant l’entrée et le séjour en France, il est possible de s’adresser au numéro vert : +33 0800 130 000.

Dernière modification : 01/06/2020

Haut de page