Barkhane : mise hors de combat d’une vingtaine de terroristes au Nord du Mali

Dans la nuit du 13 au 14 février 2018, les forces françaises engagées au Sahel ont mené une opération sur trois objectifs de groupes armés terroristes, au nord-est du Mali, entre Boughessa et Tin-Zaouatène.

L’opération a débuté par des frappes aériennes simultanées sur les objectifs, suivies d’assauts héliportés appuyés par des hélicoptères Tigre et conclues par un engagement au sol.

Le bilan, provisoire à ce stade, est d’une vingtaine de terroristes tués ou capturés, 3 véhicules détruits, des armements récupérés, ainsi qu’un grand nombre de documents saisis.

Sources : État-major des armées

Dernière modification : 15/02/2018

Haut de page