Attaques contre MINUSMA et Barkhane (14 avril 2018)

La France condamne l’attaque perpétrée à Tombouctou le 14 avril contre la MINUSMA et l’opération Barkhane, au cours de laquelle un casque bleu burkinabè a perdu la vie et plusieurs autres ont été blessés, dont sept soldats français et deux civils maliens.

Nous présentons nos condoléances à la famille du soldat décédé et aux autorités du Burkina Faso.

La France réitère sa détermination à poursuivre la lutte contre le terrorisme au Sahel et son soutien à l’action menée par la MINUSMA pour la stabilisation du Mali et la protection des populations civiles.

JPEG

Dernière modification : 16/04/2018

Haut de page