Assassinats de civils (25 juin 2018)

La France exprime sa profonde préoccupation à l’égard des crimes, et notamment des nombreux meurtres et enlèvements, commis ces dernières semaines à l’encontre de civils dans le centre du Mali.

JPEG

Ces actes nécessitent une réaction forte de la part des autorités maliennes. Il est crucial que cette réponse repose sur une approche équilibrée, associant action judiciaire, prévention de nouvelles violations des droits de l’Homme et désarmement de toutes les milices, comme le Gouvernement s’y est engagé.

Il importe en particulier que les allégations d’implication de membres des forces armées maliennes fassent l’objet d’enquêtes rapides et que les responsables soient poursuivis et sanctionnés si les faits sont avérés, conformément aux engagements du Gouvernement malien.

Dernière modification : 25/06/2018

Haut de page