Annonce des résultats du premier concours pour intégration au cycle de formation initiale de l’Ecole Nationale de la Magistrature de Bordeaux


Dans le cadre du soutien de la France au renforcement des capacités de la justice malienne, l’Ambassade de France au Mali a lancé en mars 2017 un appel à candidatures pour l’intégration au cycle de formation initiale des magistrats français à l’ENM de Bordeaux. Pour cette première édition, une bourse était offerte au lauréat du concours, appelé à être intégré à la promotion d’auditeurs de justice.


Suite à la réception de leurs dossiers, 9 candidats (huit hommes et une femme), issus de la magistrature malienne, ont fait l’objet d’un entretien individuel à l’Ambassade de France au Mali les 6 et 7 avril 2017.


A l’issue, 8 candidats ont été retenus pour une épreuve écrite à laquelle 6 d’entre eux se sont présentés. Cette épreuve, d’une durée de 4 heures, consistait en une dissertation en droit civil et une dissertation en droit pénal et s’est déroulée à l’Ambassade de France le 12 avril 2017.


Sur la base de ces deux épreuves, le jury de l’ENM a décidé de retenir M. Adama COULIBALY, substitut du Procureur au Tribunal de Grande Instance de la commune VI de Bamako, comme lauréat du concours. M. Coulibaly sera donc intégré au cycle de formation initiale des magistrats français de l’ENM de Bordeaux de juin 2017 à juin 2018. Cette formation sera constituée d’une scolarité de 6 mois permettant l’acquisition de compétences fondamentales et techniques suivie d’un stage en juridiction.

JPEG


L’Ambassade de France se réjouit de l’intérêt porté à la première édition de ce concours au sein de la magistrature malienne et adresse ses félicitations au lauréat ainsi qu’à l’ensemble des candidats ayant pris part au processus de sélection.

Dernière modification : 18/05/2017

Haut de page