5 choses à savoir sur l’action de la France au Sahel

Le Sahel est une zone aussi grande que l’Europe où plus de 50% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et de nombreux pays sont confrontés à la progression de la menace terroriste et du crime organisé. Face à ces défis, la France est pleinement engagée au Sahel sur les plans politique, sécuritaire mais aussi en matière de développement.

PNG

La France soutient la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali

La France fait partie de la médiation internationale qui soutient l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Signé en 2015 à Alger, cet accord marque une étape importante vers la conclusion d’un accord global et inclusif vers une paix durable au Mali.

La France soutient les États du Sahel à travers l’opération Barkhane

À titre bilatéral comme européen et dans le cadre des Nations unies, la France est résolument engagée dans la lutte contre le terrorisme au Mali et au Sahel, notamment à travers l’opération Barkhane, aux côtés de la force conjointe du G5 Sahel. L’objectif de cette opération est de permettre aux Etats de la région d’acquérir la capacité d’assurer leur sécurité de façon autonome.

La France soutient le G5 Sahel

C’est à l’initiative de la France, en 2017, que le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté à l’unanimité les résolutions 2359 et 2391 relatives au déploiement de la Force conjointe du G5 Sahel. Créée en 2014 par cinq Etats du Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), cette force conjointe transfrontalière a pour objectif de lutter contre le terrorisme et les réseaux criminels transnationaux dans la région du Sahel. La France est particulièrement engagée pour une mobilisation collective en vue de soutenir cette force régionale.

La France soutient le développement au Sahel à travers l’Alliance Sahel

L’effort consenti pour la sécurité de la région sera sans lendemain s’il n’est pas accompagné d’un effort durable en matière de développement. Pour créer les conditions d’un développement économique dans la région du Sahel, l’Alliance Sahel a été lancée sous l’impulsion franco-allemande le 13 juillet 2017, à Paris. L’Alliance, qui vise à renforcer la coordination des actions des différents bailleurs sur le terrain pour développer la stabilisation et le développement de ces pays, compte aujourd’hui 9 membres : la France, l’Allemagne, l’Union européenne, la Banque africaine de développement, le Programme des Nations-Unies pour le développement, la Banque mondiale, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni.

Au Conseil de sécurité, la France porte la « plume » sur le Mali/MINUSMA

Au Conseil de sécurité, la France porte la « plume » sur le Mali et la MINUSMA, une opération de maintien de la paix dont le mandat est axé sur des tâches prioritaires telles que le soutien à la mise en œuvre de l’accord de paix malien, la protection des civils ou encore l’appui au rétablissement de l’autorité de l’État dans tout le pays. La MINUSMA est par ailleurs l’une des premières opérations de maintien de la paix en termes d’effectifs et de budget. Elle joue un rôle indispensable pour la stabilisation du Mali.

Dernière modification : 23/04/2018

Haut de page